Tout savoir sur la torréfaction du café

La torréfaction du café est un art et une science qui transforme les grains de café verts en délicieux grains bruns, prêts à être moulus et infusés.

Cafeologie.fr est un blog dédié aux passionné(e)s de café. Vous y trouverez de nombreux guides et tutoriels pour bien choisir, préparer et déguster votre café. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur la torréfaction.  

Téléchargez notre e-book gratuit : les secrets d’un barista pour faire un café d’exception. Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter !

La torréfaction du café, qu’est-ce que c’est ?

La torréfaction du café est le processus de chauffage des grains de café verts pour provoquer une série de réactions chimiques et physiques qui développent les arômes, les saveurs et les couleurs caractéristiques du café. Qu’il s’agisse de café Arabica ou Robusta, les grains non torréfiés sont durs, sans odeur et de couleur vert pâle. On les appelle couramment « café vert ».

La torréfaction permet de libérer les huiles aromatiques et les acides présents dans les grains, créant ainsi une large gamme de saveurs et d’arômes qui varient en fonction du degré de torréfaction et de la qualité des grains.

Quels sont les différents degrés de torréfaction ?

Les degrés de torréfaction sont généralement classés en fonction de la couleur des grains, qui va du blond clair au brun foncé ou presque noir. Chaque degré de torréfaction produit des saveurs et des arômes distincts, ainsi qu’une acidité, un corps et une amertume différents.

Torréfaction légère

La torréfaction légère, également appelée « cinnamon roast » ou « New England roast », produit des grains de café de couleur blond clair avec une surface sèche. Les cafés torréfiés légers conservent une grande partie de leur acidité originale et présentent des saveurs vives, fruitées et florales. Ils ont un corps léger et une amertume minimale.

Les amateurs de café apprécient souvent les cafés torréfiés légèrement pour leurs arômes délicats et leur acidité rafraîchissante. Ces cafés mettent en valeur les caractéristiques uniques du terroir et des variétés de café, permettant aux nuances subtiles de briller.

Torréfaction moyenne

La torréfaction moyenne, aussi connue sous le nom de « city roast » ou « American roast », produit des grains de café de couleur brun moyen avec une surface légèrement brillante. Les cafés torréfiés moyens offrent un équilibre entre l’acidité, les arômes et le corps, avec des saveurs plus douces et légèrement caramélisées. Ils ont un corps moyen et une amertume modérée.

Les cafés de torréfaction moyenne sont souvent considérés comme les plus polyvalents, car ils conviennent à une variété de méthodes de préparation et de goûts personnels. Les notes de caramel et de noisette complètent les arômes fruités et floraux, créant une tasse de café bien équilibrée et savoureuse.

Torréfaction moyenne-foncée

La torréfaction moyenne-foncée, souvent appelée « full city roast » ou « Vienna roast », produit des grains de café de couleur brun foncé avec une surface plus brillante et huileuse. Les cafés torréfiés moyennement foncés présentent des saveurs plus riches et plus profondes, avec des notes de chocolat, de noix et d’épices. Ils ont un corps plus plein et une amertume accrue.

Ces cafés sont appréciés pour leur profondeur de saveur et leur corps plus riche, qui conviennent particulièrement bien aux méthodes d’infusion à immersion, comme la presse française. La torréfaction moyenne-foncée permet également de mettre en valeur les caractéristiques du terroir et des variétés de café, tout en ajoutant une dimension supplémentaire de saveur grâce à la caramélisation des sucres.

Torréfaction foncée

La torréfaction foncée, également appelée « French roast » ou « Italian roast », produit des grains de café de couleur très foncée, presque noire, avec une surface très brillante et huileuse. Les cafés torréfiés foncés ont des saveurs intenses et robustes, dominées par des notes de chocolat noir, de fumée et de réglisse. Ils ont un corps très plein et une amertume prononcée.

Les amateurs de café torréfié foncé apprécient la richesse, la complexité et la force de ces cafés, qui conviennent particulièrement bien pour l’espresso et les boissons à base de lait, comme le cappuccino et le latte. Les cafés torréfiés foncés ont souvent une faible acidité, ce qui peut plaire à ceux qui trouvent les cafés plus acides désagréables.

Les 5 étapes de la torréfaction

La torréfaction professionnelle du café implique plusieurs étapes clés qui garantissent la qualité et la consistance du produit final. Voici les cinq étapes principales du processus de torréfaction :

Étape 1 – Sélection et contrôle qualité des grains

La première étape consiste à sélectionner les grains de café verts de qualité, en vérifiant leur taille, leur densité et leur uniformité. Les grains de café défectueux ou de qualité inférieure sont éliminés pour éviter d’altérer le goût du café torréfié.

Étape 2 – Préchauffage du torréfacteur

Le torréfacteur est préchauffé à une température spécifique avant l’ajout des grains de café. Cette étape est cruciale pour garantir une torréfaction uniforme et éviter les fluctuations de température qui pourraient nuire à la qualité du café.

Étape 3 – Chargement et torréfaction des grains

Les grains de café sont chargés dans le tambour du torréfacteur, où ils sont constamment agités pour assurer une torréfaction uniforme. La température et le temps de torréfaction sont soigneusement surveillés et ajustés en fonction des caractéristiques des grains et du degré de torréfaction souhaité.

Étape 4 – Refroidissement des grains torréfiés

Une fois la torréfaction terminée, les grains sont rapidement refroidis pour arrêter le processus de torréfaction et préserver les arômes et les saveurs développés. Le refroidissement rapide est essentiel pour éviter la sur-cuisson des grains, ce qui pourrait entraîner un goût amer ou brûlé.

Étape 5 – Décaféination et contrôle qualité

Après le refroidissement, les grains torréfiés sont dégagés de la balle (la fine pellicule qui se détache des grains pendant la torréfaction) et soumis à un contrôle qualité final. Les grains défectueux ou brûlés sont éliminés, garantissant ainsi un café de qualité supérieure.

Torréfier son café soi-même : est-ce une bonne idée ?

Si torréfier son propre café peut sembler attrayant, cela a aussi ses inconvénients. Le processus de torréfaction nécessite une grande précision et un contrôle minutieux de la température, ce qui peut être difficile à réaliser avec du matériel amateur. De plus, la torréfaction du café produit de la fumée et des odeurs qui peuvent envahir votre maison.

Faire appel à un torréfacteur professionnel garantit non seulement un produit de meilleure qualité, mais également une constance et une expertise qui peuvent être difficiles à reproduire chez soi. Les torréfacteurs professionnels ont également accès à des grains de café de qualité supérieure et sont en mesure de sélectionner et de mélanger les variétés pour créer des saveurs uniques et complexes.

Comment choisir la torréfaction de son café ?

Le choix de la torréfaction de votre café dépend de vos préférences personnelles en matière de goût, d’acidité, de corps et d’amertume. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir la torréfaction idéale pour vous.

Comprendre les différents niveaux de torréfaction

La torréfaction est un processus essentiel qui influence considérablement les saveurs et les arômes du café. Elle se décline en plusieurs niveaux, allant de la torréfaction légère à la torréfaction foncée. Une torréfaction légère préserve les arômes fruités et acides du café, alors qu’une torréfaction foncée fait ressortir des saveurs plus amères et caramélisées. Il est important de connaître ces différences pour choisir la torréfaction qui convient le mieux à vos goûts.

La couleur des grains de café est un bon indicateur du niveau de torréfaction. Plus la couleur est claire, plus la torréfaction est légère, et plus la couleur est foncée, plus la torréfaction est prononcée. Les grains foncés sont souvent plus brillants en raison de la libération d’huiles pendant la torréfaction.

Choisir la torréfaction en fonction de la méthode d’infusion

La méthode d’infusion que vous utilisez peut également influencer votre choix de torréfaction. Par exemple, les méthodes à pression, comme l’expresso, sont généralement mieux adaptées à une torréfaction moyenne ou foncée, car elles permettent d’extraire davantage les saveurs intenses et les arômes de ces grains. À l’inverse, les méthodes douces, comme le pour-over ou la cafetière à piston, conviennent mieux aux torréfactions légères à moyennes, qui mettent en avant les notes fruitées et florales du café.

Chaque méthode d’infusion a ses propres particularités, et il peut être intéressant d’expérimenter avec différentes torréfactions pour trouver celle qui convient le mieux à votre méthode préférée.

Tenir compte de la fraîcheur de la torréfaction du café

La fraîcheur de la torréfaction a un impact important sur la qualité du café que vous dégustez. En général, il est recommandé de consommer du café dans les deux à quatre semaines suivant sa torréfaction. Pendant cette période, les arômes et les saveurs sont à leur apogée, et le café offre une expérience gustative optimale.

Pour préserver la fraîcheur du café, assurez-vous de le conserver dans un récipient hermétique à l’abri de la lumière, de l’humidité et des variations de température. Privilégiez l’achat de café en petites quantités pour éviter qu’il ne s’évente et perde de sa qualité.

S’intéresser aux certifications et labels liés à la torréfaction

Lors du choix de votre café, il peut être intéressant de prendre en compte les certifications et les labels qui garantissent des pratiques respectueuses de l’environnement et des producteurs. Parmi les plus connus, on retrouve Rainforest Alliance, Fairtrade et les certifications biologiques.

Ces labels garantissent non seulement des pratiques agricoles durables et éthiques, mais aussi une certaine qualité de torréfaction. En effet, les torréfacteurs qui choisissent de travailler avec des grains certifiés sont souvent soucieux de la qualité et de l’origine de leurs produits, ce qui se traduit par un café de meilleure qualité pour le consommateur.

Prendre en compte ses préférences en termes de saveurs et d’arômes

Finalement, le choix de la torréfaction dépend en grande partie de vos préférences gustatives. Si vous appréciez les saveurs fruitées et les arômes délicats, une torréfaction légère ou moyenne sera probablement plus à votre goût. En revanche, si vous préférez les notes de cacao, de caramel et les saveurs plus corsées, une torréfaction foncée sera plus adaptée.

N’hésitez pas à explorer les différentes torréfactions pour découvrir celles qui vous plaisent le plus. Vous pouvez même essayer de mélanger des grains de café torréfiés différemment pour créer votre propre mélange personnalisé.

Téléchargez notre e-book gratuit : les secrets d’un barista pour faire un café d’exception. Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *