Le café du Brésil : histoire, régions et saveurs

Le Brésil est le plus grand producteur de café au monde, fournissant environ un tiers du café consommé dans le monde.

Blog destiné aux passionnés de café, Cafeologie.fr vous apprend tout ce que vous devez savoir sur cette délicieuse boisson.

Dans cet article, découvrez l’histoire du café brésilien, les différentes régions de production et les saveurs caractéristiques de ce café exceptionnel.

Téléchargez notre e-book gratuit : les secrets d’un barista pour faire un café d’exception. Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter !

Quelle est l’histoire du café au Brésil ?

Le café a été introduit au Brésil au 18ème siècle, et depuis lors, le pays a développé une culture du café riche et diversifiée.

Les débuts de la culture du café au Brésil

L’histoire du café brésilien commence en 1727, lorsque le sergent-major Francisco de Melo Palheta a ramené des plants de café d’Arabie, où il était en mission diplomatique. Il planta ces graines dans l’État de Pará, dans le nord du Brésil, marquant ainsi le début de la culture du café dans le pays.

Au fil des années, la culture du café s’est étendue aux régions voisines, notamment le Maranhão et le Pernambouc. Au début du 19ème siècle, les plantations de café ont commencé à se développer dans les États du sud-est du Brésil, comme Rio de Janeiro et São Paulo, où les conditions climatiques étaient plus favorables à la production de café.

L’âge d’or du café brésilien

Au cours du 19ème siècle, le café est devenu l’une des principales exportations du Brésil, surpassant le sucre et le cacao. Cette période, souvent appelée « l’âge d’or du café brésilien », a été marquée par une croissance économique rapide et le développement de l’infrastructure de transport du pays, notamment la construction de voies ferrées pour faciliter l’expédition du café vers les ports.

La demande mondiale croissante de café a également contribué à l’expansion des plantations de café, qui ont commencé à s’étendre vers l’intérieur du pays, notamment dans les régions montagneuses de l’État de Minas Gerais.

Le rôle du café dans l’économie brésilienne

Le café a joué un rôle crucial dans le développement économique et social du Brésil. Les revenus générés par les exportations de café ont permis de financer des projets d’infrastructure, tels que la construction de ports et de voies ferrées, et ont contribué à la croissance des villes et des industries. La culture du café a également eu un impact sur la société brésilienne, entraînant la migration de nombreux travailleurs vers les zones de production de café et contribuant à l’émergence d’une classe moyenne urbaine.

Quelles sont les régions productrices de café au Brésil ?

Le Brésil compte plusieurs régions productrices de café, chacune ayant ses propres caractéristiques et saveurs distinctives.

Minas Gerais

Minas Gerais est la plus grande région productrice de café du Brésil, représentant environ la moitié de la production nationale. Cette région montagneuse est connue pour ses cafés doux et équilibrés, avec des notes de chocolat, de noisette et de caramel.

Minas Gerais est également le foyer de plusieurs appellations d’origine contrôlée, dont la célèbre région de Cerrado Mineiro. Le café de cette région est souvent récolté à la main, ce qui permet de sélectionner les cerises de café les plus mûres et de garantir une qualité optimale. Les conditions climatiques, avec des températures modérées et des précipitations régulières, favorisent la production de cafés complexes et riches en saveurs.

São Paulo

L’État de São Paulo est une autre région importante pour la production de café au Brésil. La région de Mogiana, située le long de la frontière entre São Paulo et Minas Gerais, est particulièrement réputée pour ses cafés de haute qualité. Les sols riches en minéraux et le climat doux de la région contribuent à la production de cafés avec des notes de fruits rouges, de chocolat et de noix.

Les plantations de café de la région de Mogiana se trouvent généralement à des altitudes comprises entre 900 et 1 200 mètres, ce qui favorise la maturation lente des cerises de café et la formation d’arômes complexes. Le café de Mogiana est souvent considéré comme l’un des meilleurs du Brésil et est très apprécié des amateurs de café du monde entier.

Espírito Santo

Espírito Santo est le deuxième plus grand producteur de café au Brésil et se distingue par sa production de café Robusta, également connu sous le nom de Conilon. Les cafés Robusta d’Espírito Santo sont cultivés à des altitudes inférieures à celles des Arabicas et présentent généralement des saveurs plus corsées et moins acides.

La région de Montanhas do Espírito Santo est également connue pour ses cafés Arabica de haute qualité, cultivés à des altitudes allant de 800 à 1 400 mètres. À la dégustation, les cafés de cette région offrent des saveurs fruitées et florales, avec une acidité équilibrée et une bonne douceur.

Bahia

La région de Bahia, située dans le nord-est du Brésil, est une zone de production de café en pleine expansion. Les cafés de Bahia sont cultivés dans la région montagneuse de Chapada Diamantina, à des altitudes comprises entre 850 et 1 200 mètres. Cette région est caractérisée par un climat tropical humide et des sols riches en minéraux, qui favorisent la production de cafés avec des arômes fruités, des notes florales et une acidité légère.

Parmi les cafés de Bahia, on trouve des variétés telles que Catuaí, Mundo Novo et Catucaí, qui sont souvent utilisées dans les mélanges de café pour leur équilibre et leur saveur distinctive.

Quelles sont les saveurs caractéristiques du café brésilien ?

Le café brésilien est apprécié pour sa diversité de saveurs et d’arômes, qui varient en fonction des régions de production et des méthodes de traitement.

Saveurs douces et noisettées

De nombreux cafés brésiliens présentent des saveurs douces et noisettées, avec des notes de chocolat, de caramel et de noix.

Ces saveurs sont souvent le résultat de la variété de café utilisée, des conditions de culture et du processus de torréfaction. Les cafés de Minas Gerais et de São Paulo, par exemple, sont particulièrement réputés pour leurs profils de saveur doux et équilibrés, qui plaisent à un large éventail d’amateurs de café. Ces saveurs noisettées et chocolatées sont idéales pour les boissons à base de café mélangées avec du lait, comme les cappuccinos et les lattes, où elles se marient parfaitement avec la douceur du lait.

Arômes fruités et floraux

Certains cafés brésiliens offrent des arômes fruités et floraux, qui peuvent varier en fonction de la région de production et des méthodes de traitement. Les cafés de Bahia et d’Espírito Santo, par exemple, sont connus pour leurs notes fruitées, qui peuvent inclure des arômes de fruits rouges, d’agrumes ou de fruits tropicaux. Les arômes floraux, quant à eux, peuvent évoquer des fleurs fraîches, du jasmin ou de la lavande.

Ces arômes délicats ajoutent une complexité et une élégance à la tasse de café, offrant une expérience gustative unique et raffinée. Ils sont particulièrement appréciés des amateurs de cafés fruités et aromatiques, qui recherchent des saveurs plus vives et exotiques que celles des cafés traditionnels.

Saveurs corsées et robustes

Les cafés Robusta d’Espírito Santo et d’autres régions de production de Robusta au Brésil offrent des saveurs plus corsées et robustes que les cafés Arabica. Ces cafés présentent généralement un corps plus épais, une acidité plus faible et des notes de terre, de tabac et de fumée.

Ces saveurs intenses et puissantes sont appréciées par ceux qui recherchent un café avec du caractère et une forte présence en bouche. Les cafés Robusta sont également souvent utilisés dans les mélanges d’espresso, où leur corps épais et leur crema abondante ajoutent de la richesse et de la texture à la boisson.

Quelles sont les méthodes de traitement du café brésilien ?

Les méthodes de traitement du café jouent un rôle essentiel dans la détermination de ses saveurs et arômes finaux. Au Brésil, plusieurs méthodes de traitement sont couramment utilisées, chacune ayant un impact unique sur le profil gustatif du café.

Méthode naturelle

La méthode naturelle est la plus ancienne et la plus traditionnelle des méthodes de traitement du café. Elle consiste à laisser les cerises de café sécher au soleil avec leur pulpe et leur peau intactes. Cette méthode permet aux sucres et aux arômes contenus dans la pulpe de pénétrer dans le grain pendant le séchage, ce qui donne un café avec une saveur plus fruitée et un corps plus plein.

Au Brésil, la méthode naturelle est couramment utilisée dans les régions où le climat est sec et ensoleillé, comme Minas Gerais et São Paulo. Les cafés traités naturellement au Brésil sont réputés pour leurs notes fruitées, leur douceur et leur corps ample. Leur production est souvent mise en avant par les labels éco-responsables.

Méthode lavée

La méthode lavée, également appelée méthode humide, est une autre méthode de traitement populaire au Brésil. Elle consiste à retirer la pulpe des cerises de café immédiatement après la récolte, puis à laisser les grains fermenter dans l’eau pendant une courte période avant de les sécher. Ce processus permet de préserver les arômes originels du grain et donne un café avec une saveur plus propre et une acidité plus prononcée.

Les cafés brésiliens traités par la méthode lavée sont souvent appréciés pour leur clarté et leur équilibre, ainsi que pour leurs notes d’agrumes et de fruits rouges. Cette méthode est particulièrement populaire dans les régions où le climat est plus humide, comme Bahia et Espírito Santo.

Méthode mi-lavée (ou honey)

La méthode mi-lavée, également connue sous le nom de méthode honey, est un mélange des méthodes naturelle et lavée. Elle consiste à retirer une partie de la pulpe des cerises de café, tout en laissant une fine couche de mucilage (ou « miel ») sur les grains. Les grains sont ensuite séchés au soleil avec le mucilage encore attaché, ce qui donne un café avec un profil gustatif intermédiaire entre les méthodes naturelle et lavée.

Les cafés brésiliens traités par la méthode mi-lavée présentent généralement une saveur plus sucrée et une acidité modérée, avec des notes de fruits et de caramel. Cette méthode est utilisée dans différentes régions du Brésil et permet de produire des cafés aux saveurs complexes et nuancées.

Comment choisir son café brésilien ?

Choisir le bon café brésilien peut sembler compliqué en raison de la diversité des saveurs et des arômes produits dans ce pays. Cependant, en comprenant quelques éléments clés, vous serez en mesure de choisir un café qui correspond à vos goûts et à vos préférences.

Tenir compte de la région de production

Comme mentionné précédemment, les différentes régions productrices de café au Brésil ont des caractéristiques gustatives distinctes. En vous familiarisant avec ces régions, vous pouvez choisir un café qui correspond à vos préférences en matière de saveur. Par exemple, si vous aimez les cafés fruités, vous pourriez opter pour un café de la région de Cerrado Mineiro. Si vous préférez les cafés plus équilibrés avec une acidité modérée, un café de la région de Sul de Minas pourrait être un bon choix.

Considérer la méthode de traitement

Les méthodes de traitement du café influencent également les saveurs et les arômes du produit final. Si vous appréciez les cafés fruités et corsés, un café traité naturellement pourrait être un excellent choix. Pour un café plus propre et plus acide, optez pour un café traité par la méthode lavée. Enfin, si vous recherchez un café avec un profil gustatif intermédiaire, un café mi-lavé (ou honey) pourrait être idéal.

Privilégier les grains frais et de qualité

Pour obtenir le meilleur café brésilien possible, il est essentiel de choisir des grains de qualité. Privilégiez les grains provenant de fermes certifiées ou de coopératives qui pratiquent des méthodes de production durables et éthiques. De plus, il est important de choisir des grains frais pour préserver les saveurs et les arômes du café. Pour cela, vérifiez la date de torréfaction sur l’emballage et achetez des grains en petites quantités pour vous assurer de les utiliser rapidement.

Où acheter du café brésilien ?

Pour profiter pleinement des saveurs et des arômes du café brésilien, il est essentiel de savoir où acheter des grains de qualité. Voici quelques options pour vous aider à trouver le café brésilien qui convient à vos goûts.

Les torréfacteurs locaux

Les torréfacteurs locaux sont une excellente source de café brésilien de qualité. Ils ont généralement accès à des grains de café frais et travaillent en étroite collaboration avec les producteurs pour garantir l’approvisionnement en café de haute qualité. En outre, les torréfacteurs locaux sont souvent passionnés par leur métier et peuvent vous fournir des informations précieuses sur les différents cafés brésiliens qu’ils proposent.

Les boutiques en ligne spécialisées

Avec l’essor du commerce en ligne, de nombreuses boutiques en ligne se sont spécialisées dans la vente de café de qualité. Vous pouvez y trouver un large choix de cafés brésiliens provenant de diverses régions et traités selon différentes méthodes. Lorsque vous achetez du café en ligne, assurez-vous de choisir une boutique réputée qui propose des grains fraîchement torréfiés et livre rapidement pour préserver la qualité du café.

Les épiceries fines et les magasins spécialisés

Les épiceries fines et les magasins spécialisés dans les produits alimentaires de qualité sont également de bonnes options pour acheter du café brésilien. Ces magasins offrent souvent une sélection de cafés de diverses origines, y compris le Brésil. N’hésitez pas à demander des conseils au personnel pour vous aider à choisir le meilleur café brésilien en fonction de vos préférences gustatives.

En choisissant l’une de ces options pour acheter votre café brésilien, vous serez en mesure de savourer un café délicieux et de qualité qui reflète les saveurs uniques du Brésil.

Téléchargez notre e-book gratuit : les secrets d’un barista pour faire un café d’exception. Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *